Nos bonnes adresses pour une journée ou un séjour à Deauville : hôtels, restaurants …

dr202

dr4

dr200

dr300

Photos ci-dessus, copyright Sandra Mézière

AJOUT DU 06/08/2015 : cet article est désormais obsolète. Cliquez ici pour accéder à sa nouvelle version avec mes nouvelles bonnes adresses à Deauville: hôtels, restaurants, salons de thé, terrasses, cafés etc.

Après la liste de mes bonnes adresses en Grèce, retour en France, plus précisément en Basse-Normandie, à Deauville pour un dossier complet. Laissez-moi vous conter une journée idéale à Deauville, en 13 étapes.

Après avoir assisté au Festival du Cinéma Américain de Deauville vingt années consécutives, de l’ouverture à la clôture, chaque année, quoiqu’il arrive, après une dizaine de festivals du Film Asiatique de Deauville, après avoir fait partie de divers jurys dans ces deux festivals, , après y avoir vécu tant de moments magiques et mémorables, après avoir eu le plaisir, en Mai 2013, que soit publié mon roman se déroulant intégralement à Deauville « Les Orgueilleux » -Editions Numeriklivres- et en septembre 2013 mon recueil de nouvelles « Ombres parallèles » dont deux se déroulent à Deauville et qui a Deauville pour couverture,  sans parler du souvenir d’un Noël inoubliable à son mythique hôtel Normandy,  je crois donc pouvoir dire bien connaître cette charmante petite ville normande et ainsi parler en connaissance de cause (tous ces séjours mis bout-à-bout, j’ai dû y passer pas loin d’une année entière). Je n’exagère pas non plus en disant que ma rencontre avec Deauville a été un vrai coup de foudre qui a changé le cours de mon existence…

Aujourd’hui, je voulais donc vous donner mes bonnes adresses à Deauville (hôtels, restaurants, boutiques) mais aussi vous dire comment y passer une journée idéale.

Pourquoi ne pas profiter des 40 ans du Festival du Cinéma Américain de Deauville pour y faire un tour? Si vous hésitez, retrouvez mon article avec mes 40 bonnes raisons de venir au festival (que je couvrirai d’ailleurs comme chaque année sur Inthemoodforfilmfestivals.com ).

compte10.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Parler d’une journée idéale à Deauville est déjà un pléonasme. Il me semble n’y avoir vécu que des journées idéales. Deauville est une ville à la fois calme et (très) animée (je suis chaque jour impressionnée par les multiples activités qui y sont proposées tout au long de l’année sans parler d’évènements nationaux ou internationaux comme le G8 en 2011 ou la Solitaire du Figaro que Deauville a accueilli cette année et très prochainement les jeux équestres mondiaux ), idéale autant pour se distraire que pour se reposer. Bien que la connaissant par cœur le charme opère. A chaque fois.

deauville2011dernier 141.JPG

2009_0315deauvilleasiacloture0003.JPG

rt.jpg

Photos ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Je ne connais pas d’endroits, ou si peu, dont la beauté soit aussi agréablement versatile, dont les couleurs et la luminosité lui procurent une telle hétérogénéité de visages. Oui, Deauville a mille visages. Loin de l’image de 21ème arrondissement de Paris à laquelle on tendrait à la réduire (qu’elle est aussi, certes), ce qui m’y enchante et ensorcelle se situe ailleurs : dans ce sentiment exaltant que procurent sa mélancolie étrangement éclatante et sa nostalgie paradoxalement joyeuse. Mélange finalement harmonieux de discrétion et de tonitruance. Tant de couleurs, de visages, de sentiments que j’éprouve la sensation de la redécouvrir à chaque fois. Bien sûr, je la préfère très tôt le matin, mystérieuse, presque déserte, qui émerge peu à peu des brumes et de l’obscurité nocturnes, dans une âpre luminosité qui se fait de plus en plus évidente, incontestable et enfin éblouissante. Ou le soir, quand le soleil décline et la teinte de couleurs rougeoyantes, d’un ciel incendiaire d’une beauté insaisissable et improbable et que je m’y laisse aller à des rêveries et des espoirs insensés.

deauville2011dernier 015.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

A l’image des êtres les plus intéressants, Deauville ne se découvre pas forcément au premier regard mais se mérite et se dévoile récompensant le promeneur de sa beauté incendiaire et ravageuse aux heures les plus solitaires, avec des couleurs aux frontières de l’abstraction, tantôt oniriques, tantôt presque inquiétantes.

Deauvilleclôture 002.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

                                             Une journée idéale en 12 étapes:

C’est parti pour une journée idéale à Deauville, en 13 étapes, et même un peu plus. Je vous garantis que, dans cette ville particulièrement dynamique, il est impossible de s’ennuyer…ou, à l’inverse, agréable de s’y ennuyer (par choix). Laissez-vous guider et trouvez parmi toutes mes bonnes adresses vos boutiques, restaurants, hôtels, salons de thé…!

1/Promenade matinale sur les planches

compte7.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Une journée deauvillaise idéale commence toujours pour moi par une promenade sur les planches, de préférence de bonne heure pour voir le soleil s’y lever, pour admirer la myriade de couleurs que prend alors la mer et dont sont alors auréolées les planches, pour admirer le caractère joliment versatile du paysage. Ces planches, je les ai arpentées des milliers de fois, et il me semble que la vue qui s’y donne à voir n’est jamais la même. L’émotion qu’elles me procurent est en revanche toujours au rendez-vous. Un sentiment de bien-être, une paradoxale mélancolie joyeuse. L’endroit idéal pour forger des rêves impossibles qui, peut-être disparaitront confrontés aux lueurs plus criardes de la réalité, mais naitront à nouveau le lendemain lors d’une nouvelle promenade sur ces mêmes planches à la lumière incroyablement changeante. Et puis il y a les cabines qui jalonnent les planches, ornées des noms des acteurs qui ont fréquenté les festivals de Deauville et qui me rappellent aussi tant de souvenirs. Parfois des chevaux galopent sur la plage. Et tout cela semble sorti tout droit d’un doux songe. Quand il ne me semble pas apercevoir la Mustang de Jean-Louis Trintignant immortalisée par Lelouch dans le sublime « Un homme et une femme » ou cette femme avec son chien qui lui a donné l’idée de ce chef d’œuvre qui a reçu tant de récompenses amplement méritées …Douce confusion entre cinéma et réalité.

mediaaa

festd20.jpg

lelouch.jpg

Photos ci-dessus, copyright Sandra Mézière 

2/ Petit-déjeuner au bar du soleil ou chez Dupont

infos13.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Ensuite, pour continuer à profiter du spectacle et pour obéir à des exigences plus prosaïques, je vais   prendre souvent mon petit-déjeuner au Bar du soleil (récemment rénové avec une nouvelle carte et désormais ouvert le soir) ou chez son jumeau le Bar de la mer, aussi pour continuer à observer ce spectacle de la nature auquel s’ajoutera bientôt celui des déambulations des vacanciers et Deauvillais les plus matinaux. Et j’y rêve que le temps suspende son vol…

dupont.jpg

Photo ci-dessus extraite du site officiel du Salon de thé Dupont

Parfois je peux aussi choisir de prendre le petit-déjeuner chez Dupont « avec un thé » l’incontournable salon de thé du centre de Deauville, avec son intérieur chic et doucement suranné, et sa terrasse face à la statue du Duc de Morny. Vous trouverez aussi Dupont « avec un thé » à Trouville; Cabourg et Dives, où vous pourrez aussi déguster de délicieuses pâtisseries ou encore acheter les très bonnes confitures maison.

trouville 008

Cabourgdeauville2014 052

bilan123.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

3/ Quelques brasses dans la piscine olympique ou un match de tennis ou une escale au centre de Thalassothérapie

Cela se complique ensuite tant les activités possibles sont nombreuses. Je passe, un peu trop rapidement, sur le marché, toujours très achalandé, vivant et coloré, direction la piscine de la Thalasso, piscine olympique (50 mètres) s’il vous plait ! Piscine d’eau de mer chauffée à 28°C qui plus est. Entièrement rénovée en 2006, cette piscine est un havre de paix qui me permet de faire de longues brasses sans être dérangée tout en profitant de la belle lumière normande qui perce à travers les baies vitrées. Des cours d’aquagym y sont également proposés. Je peux aussi me laisser tenter un tennis sur un des nombreux courts de Deauville. Le centre de Thalassothérapie Algotherm vient d’être rénové et vous propose également un restaurant.

algo

trouville 018

4/ Une virée shopping dans le centre

compte162.jpg

Deauvilleclôture 006.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Ce n’est pas pour rien que Deauville est surnommé le 21ème arrondissement de Paris. Dans quelques mètres carrés, vous retrouverez toutes les marques les plus prestigieuses présentes avenue Montaigne ou à Saint-Germain-des-Prés. Même si vos moyens ne vous permettent pas d’y faire des achats, vous ne pourrez pas ne pas admirer les splendides vitrines de Chez Ralph Lauren (ma marque préférée ) ou de chez Hermès ou des autres boutiques de l’impeccable et resplendissante rue du Casino, aussi impeccable que les allers d’un célèbre parc d’attraction auquel l’aspect irréel et réconfortant de Deauville me fait souvent songer. Un petit tour au Printemps (qui n’a rien d’un grand magasin impersonnel mais qui s’apparente plutôt à une grande et belle boutique en style normand avec, là aussi, de nombreuses marques de luxe)  ou dans la magnifique boutique Gant sont également des rituels incontournables. Un peu plus loin,  place Morny, vous trouverez aussi des marques plus économiques comme « Petit Bateau ». Vous y trouverez aussi de belles boutiques de décoration avec des articles à tous les prix.

5/ Le déjeuner : un choix cornélien

flambee.jpg

Photo ci-dessus, du restaurant La Flambée

Les choses se compliquent encore avec le déjeuner tant les choix sont multiples et cornéliens !

Un séjour deauvillais ne serait pas pour moi un séjour digne de ce nom sans un passage au restaurant « La Flambée », pour de délicieuses grillades dans un cadre agréable et une salle spacieuse récemment rénovée. L’accueil, pour ne rien gâcher, est particulièrement affable.

Si vous avez envie d’un repas plus économique, il y a également l’incontournable pizzeria Barbara de l’étage de laquelle vous surplomberez le centre de Deauville…et où vous trouverez les meilleures pizzas de Deauville.

deauville2011dernier 093.JPGinfos19.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Bien entendu, partout on vous conseillera l’incontournable brasserie Miocque (qui semble cependant être beaucoup moins à la mode auparavant, si j’en crois la terrasse souvent vide, contrairement à celles de ses voisins, en ce mois de septembre 2014), pour ses délicieuses entrecôtes, ses tagliatelles au saumon, son impayable et pittoresque patron et son ambiance qui est un mélange entre un dessin de Kiraz et un film d’Audiard. Les murs sont ornés des photos du patron avec tous ses célèbres habitués, mais ne soyez pas impressionnés ou découragés par cette décoration ostentatoire…ni par les inscriptions « réservé » sur toutes les tables. La clientèle y est choisie avec parcimonie, alors pour éviter d’être refoulé (c’est- c’était- TOUJOURS complet le week end, surtout pendant le festival), si vous ne faites pas partie des habitués, je vous conseille de réserver mais chut, je ne vous ai rien dit…

La nourriture est réellement bonne et fraîche…mais je lui préfère son voisin Le Drakkar qui me fait davantage penser aux brasseries plus conviviales des films de Claude Sautet. Ici pas de blagues salaces (dont le partron de chez Miocque abuse parfois) mais un accueil chaleureux et de bons plats taditionnels abordables.

drakkar.jpg

Photo ci-dessus, extraite du site officiel du restaurant Le Drakkar

Mon restaurant de prédilection est désormais « La Cantine » qui a ouvert il y a deux ans à la place du café « Up and down » (longtemps quartier général des soirées du Festival du Cinéma Américain, comme en 2000 lorsque je fis partie du Jury Ciné Live, synonyme d’excellents souvenirs), face à la Brasserie Le Drakkar.

cantine

cantine2

Cabourgdeauville2014 078

Mais revenons à « La Cantine » qui est devenue la mienne depuis ce mois de septembre 2014. J’ignore pourquoi je n’y suis pas allée plus tôt, pensant sans doute qu’il s’agirait d’un énième endroit à la mode, comme il en fleurit tant, où tout serait axé sur le décor (moderne et chic, tel un loft new yorkais) au détriment du contenu de l’assiette et de la qualité des produits. La surprise fut d’autant plus agréable. La carte est constituée de produits frais à des prix plus que raisonnables pour Deauville. L’amabilité est aussi au rendez-vous, des serveurs à la direction avec un accueil constamment chaleureux, affable sans être flagorneur. Je vous recommande le fish and chips (17, 90 euros seulement), les burgers (aussi copieux que goûteux), les salades pantagruéliques, les profiteroles géantes qui le sont réellement -framboise chocolat blanc-, le cœur coulant au chocolat.  Vous pourrez aussi opter pour un menu, notamment celui à 27 euros qui vaut largement son prix ou encore la formule du midi à 16, 90 euros. En 10 repas pendant le Festival du Cinéma Américain de Deauville 2014 (oui, quand on aime, on ne compte pas), pas une déception. Allez-y de ma part…vous ne le regretterez pas.  Pour en savoir plus, découvrez le site internet du restaurant également présent sur Facebook.

Cabourgdeauville2014 138

Cabourgdeauville2014 137

Cabourgdeauville2014 080

Je peux aussi choisir de retourner déjeuner sur les planches, au Bar du soleil (nouvelle carte et désormais ouvert le soir) ou au Bar de la mer (néanmoins bondés les jours de grand beau temps, en week-end ou pendant les vacances ou festivals) ou au Ciro’s pour un repas plus gastronomique.

infos18.jpg

Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de la Brasserie de la Mairie

J’aime aussi beaucoup « La Brasserie de la Mairie » (face à la mairie justement), accueil chaleureux et très bon rapport qualité prix. Service rapide. Excellentes moules/frites.

the

J’aime aussi faire une pause dans ce salon de thé, adresse confidentielle de Deauville (photo ci-dessus), situé à l’étage d’une boutique de décoration, à l’abri de l’agitation et des regards…

Si c’est le week-end, pour me faire plaisir je peux aussi profiter du célèbre Brunch de l’hôtel Normandy qui vaut réellement le détour pour son buffet pantagruélique. La mythologie du lieu vous enveloppera d’un chaleureux bien être. Je vous conseille de réserver longtemps à l’avance.

garage

De nouveaux restaurants sont en train de voir le jour à Deauville, une crêperie qui a ouvert début juillet en face de l’hôtel Normandy et non loin duquel une nouvelle brasserie est également en travaux. Non loin de là a récemment ouvert La Cantine et vers l’hippodrome vous trouverez également le nouveau restaurant Le Garage (avec de très bons desserts).

6/ Flânerie à la librairie « Jusqu’aux lueurs de l’aube »

librairie.jpg

Vient ensuite l’heure de nourritures plus intellectuelles avec un autre rituel : le petit tour à la librairie du 88 rue Eugène Colas, ouverte 7 jours sur 7 ! Vous y trouverez aussi bien les derniers romans que de nombreux livres de poche ou une multitude de magazines (sur lesquelles vous constaterez d’ailleurs que Deauville est souvent à l’honneur). Il n’est pas rare que je passe beaucoup de temps à y flâner.  Je craque en général pour un nouveau roman, un livre de poche et ne manque jamais d’y acheter Ouest-France et le Pays d’Auge pour me tenir informée des actualités locales.

7/ Déambulations et/ou farniente sur la plage

deauville12011 018.JPG

deauvilleplanchesontact 1910.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Comme « quand on aime on ne compte pas », rien n’empêche une nouvelle promenade en bord de mer à laquelle je ne résiste d’ailleurs pas en général, cette fois sur la plage, très large, propre et agréable en  la terminant par un peu de farniente à l’abri des célèbres cabines et parasols multicolores, par jours de beau temps.

compte41.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

8/Promenade aux « frontières » de Deauville

deauvilleplanchesontact 1890.JPG

deauvilleasia131 013.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

L’après-midi s’achève en général par une nouvelle promenade cette fois jusqu’aux « frontières » de Deauville séparée de Trouville par la Touques de l’autre côté de laquelle je m’aventure parfois avec délice. Vous y trouverez de nombreuses belles brasseries et crêperies et d’autres « planches ». Un hôtel de luxe MGallery jouxtant le casino y est actuellement en travaux.

9/ Une glace chez un des glaciers du centre ou un tea time dans les salons du Normandy

C’est ensuite l’heure de se rafraichir ou de se retrouver dans une atmosphère chaleureuse et intemporelle, selon les saisons. En été, je choisirais plutôt d’aller chez Häagen-Dazs, dont l’étage surplombe la rue Eugène Colas et dont le choix de glaces satisfera les grands et les petits. Plus loin, vous trouverez également Amorino et l’incontournable Martine Lambert, sans aucun doute les meilleures glaces de Deauville et d’ailleurs.

Je pourrais aussi choisir la place Morny (équivalent deauvillais de la place Saint-Germain et de la place Victor Hugo à Paris…) pour le charmant salon de thé « Dupont » précité et pour le célèbre café de Paris ou le Morny’s Café.

morny3.jpg

Photo ci-dessus extraite de la page Facebook officielle du Morny’s café

Désormais les gourmands auront une nouvelle adresse avec la Potinière, place du casino, qui existait autrefois et vient d’être à nouveau installée par le Groupe Lucien Barrière, agrémentée d’un manège. Lieu très agréable également qui devrait rapidement devenir une des nouvelles adresses incontournables de Deauville.

trouville 023

trouville 024

En hiver, je choisirais plutôt le tea time de l’hôtel Normandy, a fortiori lorsque le pianiste y officie et vous transporte dans un ailleurs délicieux. Je vous recommande l’ »afternoon tea » (deux pâtisseries et une boisson, dehors sur la terrasse ou dans les salons). Un régal dans un cadre enchanteur et hors du temps.

deauvilleplanchesontact 1798.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière (tea time du Normandy)

10/ Profiter des multiples festivals, activités et évènements

deauville20123.jpg

compte23.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

cid4.jpg

Ci-dessus, photo du CID issue du site officiel de l’office de tourisme de Deauville

Tout dépend de la date du séjour, mais rares sont les périodes auxquelles il n’y aura pas d’évènements à Deauville.  Si j’y suis en période de festivals, ce programme sera modifié et entièrement rythmé par les séances et conférences de presse. Deauville bénéficie ainsi d’une salle somptueuse (et moi qui ai parcouru beaucoup de festivals je peux vous garantir n’en avoir jamais vu de semblable) ; le CID ( Centre International de Deauville qui vient par ailleurs de modifier ses équipements sonores pour un son unique et exceptionnel). Bien sûr, vous connaissez tous les deux évènements majeurs deauvillais que sont le Festival du Cinéma Américain de Deauville qui célèbrera cette année ses 40 ans et son Festival du Film Asiatique.

golf3.jpg

Ci-dessus le Golf de Deauville, photo issue de son site officiel

deauv9.jpg

Ci-dessus, photo de l’hippodrome de Deauville issue du site Wikipedia

Il en existe pourtant beaucoup d’autres que je vous recommande tout autant : Planche(s) contact, un très bel évènement consacré à la photographie, le festival Livres et Musiques, le Festival de Pâques, les Deauville Green Awards  et bien sûr les ventes de Yearlings et courses hippiques sans oublier le célèbre golf (et le moins célèbre mini-golf dans le centre de Deauville). De nombreux spectacles sont aussi donnés au casino. De quoi agrémenter vos journées et soirées.

deauvilleplanchesontact 1796.JPG

deauvilleplanchesontact 1816.JPG

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

11/ Jouer au casino

casino.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Puisque du casino il est question, viendra justement l’heure d’y faire un petit tour et de profiter de ses jeux de tables, machines à sous, poker, spectacles, discothèques, bars, restaurants ou de sa terrasse qui offre une vue majestueuse sur la mer.

11/ Dîner dans un restaurant étoilé

infos1.jpg

infos3.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Pour le dîner, s’il vous reste encore quelques euros après votre passage au casino, je vous propose, plutôt que « La Belle Epoque » de l’hôtel Normandy,  « L’Etrier », le délicieux restaurant étoilé de l’hôtel Royal, la meilleure adresse gastronomique de Deauville. Si votre budget est plus limité, vous pourrez aussi opter pour « Le Brummel », restaurant  du Casino avec une très agréable cuisine et aussi une agréable terrasse en été (cuisine de qualité, bon rapport qualité prix)

Deauvilleclôture 081.JPG
Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com du restaurant La Belle Epoque de l’hôtel Normandy

Désormais, vous pouvez également dîner le soir sur les planches au bar du soleil…et profiter de la guinguette…avec l’inénarrable Régine!

trouville 022

12/ Fin de soirée en musique…

Côté bars, je vous recommande « le Brok café », pour son atmosphère intimiste, sa musique salsa et bien sûr les bars des hôtels Royal et  Normandy ainsi que le très agréable bar du casino,  nouvelle adresse à la mode, le  Sofa bar, avec une vue plongeante sur Deauville depuis la terrasse (DJs le week-end).

sofa2.jpg

Photo du Sofa Bar

Pour les discothèques, ce sera bien sûr l’indétrônable « Regine’s » devenu « Brummel » (sous le casino).

Et/ ou…par le coucher de soleil sur les planches

deauville, cinéma, film, festival, Asie

deauvilleplanchesontact 1850.JPGdeaud.jpg

Photo ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Pour ma part, j’aurais plutôt tendance à opter pour le coucher de soleil sur les planches qui vous offrira une toute autre musique, silencieuse mais au moins aussi envoûtante…

13/Dormir dans un palace ou un hôtel de charme… ou une résidence

Je vous recommande :

face 31.jpg
Ci-dessus photo Inthemoodforhotelsdeluxe.com de l’hôtel Royal

L’hôtel Royal  (5*)

Je vous le recommande pour :

-sa situation (en plein centre de Deauville), non loin du casino avec de magnifiques vues sur la mer

 -sa grande piscine extérieure très agréable (transats payants néanmoins)

– son restaurant étoilé  « L’Etrier » (que je vous recommande vraiment, même si vous logez ailleurs, à mon avis le meilleur restaurant de Deauville)

– son cadre réellement « royal »

– son bar de l’Etrier très prisé des stars américaines pendant le Festival du Cinéma Américain

– pour son service irréprochable, à mon avis meilleur que celui du Normandy où séjournent désormais de nombreux congressistes .

-pour ses salons somptueux où vous pourrez prendre une consommation l’après-midi

– Attention: certaines chambres très anciennes, ont une décoration surannée, demandez des chambres rénovées

infos9.jpg

Ci-dessus photo Inthemoodfordeauville.com de l’hôtel Royal  (chambre non rénovée)

infos10.jpg

royal99.jpg
Ci-dessus, photo du site officiel Barrière

infos2.jpg

Ci-dessus photo Inthemoodforhotelsdeluxe.com  de l’hôtel Royal, vue de ma chambre

Mon conseil: si vous avez les moyens, choisissez cet hôtel mais demandez donc une chambre vue mer et assurez-vous donc qu’elle a bien été rénovée (certaines chambres ne l’ont pas été et sont assez archaïques, voir mes photos ci-dessus).

-L’Hôtel Normandy (5*)

Deauvilledernierjour 001.JPG
Deauvilledernierjour 009.JPG
Deauvilledernierjour 010.JPG
Deauvilledernierjour 007.JPG
Deauvilledernierjour 006.JPG
Deauvilledernierjour 024.JPG
Deauvilleclôture 013.JPG
Deauvilleclôture 087.JPG

infos7.jpg

infos15.jpg

Ci-dessus photos Inthemoodforhotelsdeluxe.com de l’hôtel Normandy et ci-dessous photos officielles

garcia1.jpg

garcia2.jpg

infos22.jpg

normandy3

brunch66.jpg

deauvilleplanchesontact 1798.JPG

brunch1.jpg

bar77.jpg

– -sa situation (en plein centre, le plus proche du CID, avec un souterrain qui mène directement au casino qui lui-même possède un souterrain qui mène directement au CID,  accès au souterrain uniquement avec votre carte de l’hôtel)

-pour son spa

– parce que c’est un lieu mythique empreint d’une douce et belle mélancolie

– pour son bar très cosy et son pianiste le week end (qui travaillait également au Ritz )

– pour son restaurant « La Belle Epoque » et ses soufflés exquis

– pour ses petits déjeuners impériaux (ah, les gauffres, les crêpes et les macarons au petit-déjeuner!)

-pour son brunch du dimanche (toujours ou presque complet, réservez longtemps à l’avance, a fortiori pendant le festival)

– pour ses « afternoon tea » (deux pâtisseries et une boisson, dehors sur la terrasse ou dans les salons)

– pour sa nouvelle terrasse côté mer

-pour ses chambres décorées de toile de Jouy

infos22.jpg

Ci-dessus photo Inthemoodforhotelsdeluxe.com.com de l’hôtel Normandy (chambre avec toile de Jouy)

— pour son service…même si celui-ci est à mon avis supérieur au Royal et même si l’hôtel Normandy tend à privilégier de plus en plus les groupes (nécessaires à la survie financière de l’établissement) aux particuliers et même si le service s’en ressent parfois  (expérience d’une chambre où, en refermant la porte, un nuage -sans exagérer, malheureusement- de poussière a volé dans la chambre…provenant du haut de l’armoire recouverte d’une très épaisse couche de poussière…et sans excuses de l’établissement suite à cet incident signalé).

-parce que c’est là que fut tourné « Un homme et une femme » de Claude Lelouch, le film dont Deauville est indissociable désormais.

Attention: en période de festival, les tarifs passent en saison évènementielle (plus élevés qu’en haute saison et sur demande).

Malgré ses (quelques) défauts, j’aime profondément cet endroit, l’âme de Deauville… et l’atmosphère d’un après-midi avec un afternoon tea au son du piano est pour moi incomparable (et d’ailleurs très prisée des festivaliers célèbres ou inconnus).

-Des chambres ont également été récemment (magnifiquement) rénovées.

normandy.jpg

L’hôtel du Golf Lucien Barrière (4*)

golf1

golf2

Plus éloigné de Deauville (voiture nécessaire), cet hôtel qui vient d’être rénové et appartenant également au Groupe Lucien Barrière (mais beaucoup moins cher que le Normandy et le Royal) dispose d’une magnifique piscine extérieure, d’un grand restaurant, et d’une magnifique vue depuis les hauteurs de Deauville.

Résidences:

-La Closerie hôtel et résidence(4 étoiles) : très cher pour les services proposés, pour des chambres parfois très petites, un endroit très impersonnel, et un personnel pas toujours très aimable pour un lieu de surcroît plus éloigné du centre et de la plage . Possède une piscine intérieure.

closerie.jpg

-La Villa Gardénia: à la fois hôtel (3 étoiles) et résidence (4 étoiles): beaux appartements, certains avec vue sur mer, mais les services laissent aussi parfois à désirer et les prix deviennent assez exorbitants pour les prestations proposées. Lors de mon dernier séjour, l’ascenseur ne fonctionnait pas (sympathique quand on est, comme moi, au 5ème étage), internet non plus dans la chambre alors qu’on me l’avait garanti lors de ma réservation , et la propreté dans la chambre laissait à désirer avec des odeurs particulièrement nauséabondes en provenance de la salle de bain. Le plus proche du CID avec Le Royal et le Normandy.  Possède une piscine intérieure (une souris y a été trouvée lors de mon dernier séjour…).

gardenia2.jpg

Deux nouveaux hôtels se sont également ouverts ces dernières années: « l’Almoria » (un 3 étoiles situé avenue de la République, là aussi assez cher pour un 3 étoiles un peu éloigné, jolies chambres, mêmes propriétaires que le Trophée, décoration très sympathique, meilleur service au Trophée). Mêmes propriétaires également qu’à l’Augeval (un peu plus éloigné, à côté de l’hippodrome, 1ère photo ci-dessous).

augeval.jpg

almoria.jpg

 et « 81 l’hôtel« , (également un 3 étoiles) grande maison bourgeoise à la décoration soignée, située à proximité de l’hippodrome.

81.jpg

Dans un style similaire, vous pourrez également opter pour la villa Joséphine, très belle demeure (3étoiles) de style normand.

villajosephine.jpg

Côté institutions deauvillaises, 3 étoiles, vous trouverez également l »hôtel « Le Trophée« , le premier où j’ai séjourné.  Certaines salles de bain ont été joliment refaites. L’accueil est cordial, clientèle d’habitués et l’endroit, en style normand, ne manque pas de charme. L’hôtel est idéalement situé et dispose d’une petite piscine extérieure. L’établissement propose désormais un room service avec une belle carte 24H/24H.

 L’hôtel se situe en plein centre face au Normandy (emplacement idéal). L’hôtel possède aussi des studios et appartements situés juste en face, tout neufs (résidence La Loggia).

trophée.jpg

Pour être en plein centre et pour un moindre coût, vous avez également l’hôtel « Hélios« , les aménagements sont  spartiates et démodés, et les petits déjeuners là aussi rudimentaires, mais le personnel est aimable et l’hôtel très bien situé. L’hôtel  a récemment remplacé sa piscine extérieure par une petite terrasse où vous sera proposé une petite carte pour vous restaurer.

helios.jpg

Outre les hôtels du Groupe Lucien Barrière, vous pourrez choisir d’autres hôtels de chaîne comme un Mercure (le Yacht Club, décoration sympathique mais la classification 4 étoiles est surévaluée) et un Ibis aux portes de Trouville,  mais encore à Deauville.

mercuredeauville.jpg

ibis.jpg

 -Vous pourrez  également opter pour la résidence Maeva Le Castel Normand en plein centre de Deauville.  L’emplacement est là aussi idéal, en plein centre.

castel1.jpg

castel2.jpg

Restent de petits établissements comme Le Polo, Le Patio, Le Continental…

continental.jpg

Si vous avez les moyens, préférez les hôtels du Groupe Barrière, certes très chers en période de festivals, mais avec un prix justifié par les prestations proposées (pour des prix plus avantageux, réservez tôt, les ventes flash ne fonctionnant évidemment pas pendant le festival) . Si vous préférez une résidence, choisissez le Castel Normand (bon rapport qualité prix). Si vous cherchez des prix plus attractifs et que vous avez un moyen de transport, éloignez-vous un peu de Deauville. Prochainement vous pourrez également profiter du nouvel hôtel de luxe MGallery à Trouville ( en 2015) qui bénéficie d’un emplacement idéal en bord de mer et jouxte le casino.

trouville 002

—————————————————————————–

Je ne vous surprendrai pas si je vous dis que je songe de plus en plus sérieusement à y vivre à temps plein pour « 365 journées idéales », a fortiori avec ce projet qui transformera prochainement Deauville: la presqu’île de la Touques est en effet LE  projet phare de Deauville qui consiste en la réhabilitation totale d’un quartier ancien mais stratégique situé entre les ports de Deauville et Trouville. Vous y trouverez logements, commerces, entreprises, et structures d’accueil d’événementiels. S’y trouvera également le Pôle des Futurs, dédié à un pôle d’enseignement supérieur. Vous y trouverez déjà l’Horloge, un magnifique immeuble avec de nouveaux appartements. Preuve que Deauville ne s’endort pas sur ses lauriers et ne cesse d’innover et de se renouveler pour que chaque journée là-bas continue, et plus que jamais, à être une journée idéale.

ferrera 040.JPG

deauville7.jpg

deauvilleplanchesontact 1902.JPG

Photos ci-dessus, copyright Sandra Mézière

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site de la ville de Deauville: http://www.deauville.fr  . Retrouvez également Deauville sur Facebook et sur twitter.

Vous pouvez également  suivre mes comptes Facebook (http://facebook.com/inthemoodfordeauville ) et twitter  (@moodfdeauville ) consacrés à Deauville.

ouest11

Deauvilleclôture 002.JPG

Deauvilleclôture 004.JPG

deauvilleplanchesontact 1890.JPG

deauvilleplanchesontact 1893.JPG

deauvilleplanchesontact 1910.JPG

deauvilleplanchesontact 1902.JPG

deauvilleplanchesontact 1907.JPG

ferrera 040.JPG

deauville2011dernier 015.JPG

bad4

, , , , , , , , , , , , , ,

Pour suivre Inthemoodforhotelsdeluxe.com sur les réseaux sociaux:

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

4 Commentaires le “Nos bonnes adresses pour une journée ou un séjour à Deauville : hôtels, restaurants …”

  1. dumetz dit :

    Merci pour les conseils, j y suis allé moins souvent que vous mais depuis 5 ans une quinzaine de fois….j ai noté « la cantine » que je ne connaissais pas et l étrier …..dans les festivités,début oct, le rallye Paris Deauville avec son concours d élégance le dimanche à l hippodrome pour prolonger le reve….

    J'aime

    Réponse

    • Inthemoodforhotelsdeluxe dit :

      N’hésitez pas à me dire ce que vous aurez pensé de « La Cantine » et « L’Etrier ». J’avais été enchantée également par « L’Etrier » en effet mais cela remonter à quelques années, il faudrait que je le teste à nouveau.
      Les activités ne manquent pas à Deauville en effet!:)

      J'aime

      Réponse

      • dumetz dit :

        Voila , j’ai testé « La cantine » samedi. Coté decor pas mal mais un peu froid …le gris a l’honneur ( un peu comme au superbe manoir de Tourgeville ). Table au 1er , amusant , on domine la situation. A noter comme le son monte ,on entend les conversations du rdc. Accueil sympa, J’ai cité votre nom 🙂 coté menu, ai pris celui à 27 euros. Etonnant os à moelle ,pas courant dans les menus et grande portion de Fish and chips ..+ glace…. On en a pour son argent. Service rapide appreciable … Une bonne adresse pour un repas rapide et copieux. Et petite visite facile a la libraire juste a coté. Merci pour toutes les infos .

        J'aime

        Réponse

        • Inthemoodforhotelsdeluxe dit :

          Cher Pascal,
          Je vous remercie pour ce retour. Oui, le décor fait un peu loft new-yorkais mais pour ma part je trouve que sa modernité ne l’empêche pas d’être chaleureux mais je comprends votre point de vue. Le fish and chips est en effet pantagruélique. Et la librairie est en effet incontournable pour tout Deauvillais.:)
          Bonne journée!

          J'aime

          Réponse

Votre avis :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :